« Un homme qui a faim n’est pas un homme libre »

Submitted by admin on Mon, 12/28/2015 - 13:46

A l’issue de la 4ème Journée Africaine pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle(JASAN) célébrée  cette année le 30 Octobre à Niamey au Niger, le Premier Ministre nigérien S. E. Brigi Rafini a accordé une audience à une délégation de l’UA /NEPAD composée de Mr Laila Lokosang, Conseiller au Département de l’Economie Rurale et de l’Agriculture à la CUA et de Mme Bibi  Boitshepo Giyose, Conseillère en charge des questions de Sécurité alimentaire et nutritionnelle à l’Agence du NEPAD.  L’audience s’est déroulée en présence de Dr Amadou Allahouri Diallo, Haut-Commissaire à l’Initiative ‘’3N‘’(les Nigériens  Nourrissent les Nigériens), de Mr Benoit Thiry, Représentant du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Mali et de Mme Sheila Sisulu, ancienne Directrice adjointe du PAM.

A l’entame de l’audience, Mr Lokosang de la Commission de l’Union Africaine, s’exprimant au nom de la Présidente de la CUA et de la Commissaire en charge de l’Economie Rurale et de l’Agriculture, a réitéré le soutien de la Commission aux efforts  menés par le gouvernement du Niger pour éradiquer la faim.

Prenant la parole à sa suite, Mme Giyose après avoir transmis les salutations de Dr Mayaki,  a salué les  initiatives prises par le Niger pour venir à bout  de la faim et de la malnutrition.  Plus spécifiquement, elle a affirmé que l’initiative nigérienne des ‘’3N’’’’ devrait ‘’servir de modèle au continent pour venir à bout de la faim et de la malnutrition’’. Mieux, dira- t-elle, ‘’l’engagement des plus hautes autorités du Niger est à louer avec surtout l’implication notable des parlementaires nigériens  constitués en réseau pour participer pleinement au plaidoyer’’. Une démarche qui correspond à  l’approche multisectorielle prônée par la CUA et l’Agence du NEPAD et, qui devrait  faire l’objet de  la nouvelle feuille de route suggérée par  les conclusions de la 4ème JASAN. 

Il ne fait aucun doute que c’est avec peine que nous sommes obligés à quémander  de la nourriture à nos partenaires’’ a affirmé d’emblée le Premier Ministre du Niger. Il poursuivra en affirmant, ‘’qu’un homme qui a faim n’est pas un homme libre’’. C’est fort de tout cela que  son’ ’gouvernement sous le leadership de S.E. le Président Mahamadou Issifou, a estimé que le temps est venu pour les Nigériens de nourrir les Nigériens ».  Il est fortement convaincu que ‘’rien ne peut empêcher les Nigériens  de relever ce défi  d’autant plus que le Niger dispose, malgré tout, de  terres arables, de l’eau et de la force de travail’’. 

image

L’ambition du Niger, précisera-t-il est de réaliser les objectifs fixés par l’Initiative ‘’3N’ qui demande un lourd investissement financier que ne permet le budget du Niger à lui tout seul. « Mais, dira-t-il, fort heureusement, l’initiative saluée par tous,  bénéficie du soutien de la communauté internationale’’

’Le choix du Niger pour célébrer la journée Africaine pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle nous honore et nous va droit au cœur’’.  ‘’Je suis donc convaincu’’  estimera-t-il, en guise de conclusion, que  ‘’des partenariats effectifs entre toutes les parties viendront à bout  des défis de la faim et de la malnutrition pour une transformation du Continent’’